Le club des cinq

Bien le bonjour à tous.

En ce beau dimanche, je suis passé sur le blog de Marie-Claude et j’ai ainsi découvert un petit jeu bien amusant
L’idée de base est relativement simple, mais c’est assez sympathique : il nous suffit de montrer nos fleurs blanches du moment. J’ai bien dit « relativement » simple , car encore faut-il avoir la bonne couleur dans ses plantes du jardin.
Par chance, j’ai de quoi faire pour cette fois.

Allez, zou, je vous montre donc ma pêche du jour :

 

1)Un rosier que je vous ai déjà montré, mais malgré la maladie il continue de nous offrir de magnifiques fleurs d’un blanc très pur.
Comme il était là avant nous, je n’ai aucune idée de son petit nom, mais ça ne m’empêche pas de beaucoup l’apprécier.
20140824_4958

2) Une bien belle anémone qui se propage toute seule, un peu trop facilement d’ailleurs.
Sans doute une hybride ‘Honorine Jobert’
20140824_4943

3) Un petit arbuste planté ce printemps : un potentille, planté en groupe pour tenter de créer des volumes.
20140824_4919

4) Un autre arbuste planté au même moment que le précédent
Un joli cornouiller au bois rouge, sur les nouvelles pousses
20140824_4964

5) Et pour terminer une « petite » plante grimpante qui s’en donne à cœur joie à monter à un vieil arbre mort.
Je l’avais rabattue au printemps, et elle mesure allégrement 2 mètres de haut maintenant, et donne une myriade de petites fleurs blanches:
polygonum aubertii

Pas facile de bien voir ces fleurs tellement elles sont petites. Du coup, je vous montre en un peu plus gros
polygonum aubertii

Grâce à Nikki (merci à toi), je sais maintenant son petit nom; il s’agit donc d’une Polygonum.
Bon, du coup, on me souffle dans l’oreillette qu’elle est aussi envahissant 😦 Espérons qu’elle saura se tenir un minimum quand même…

 

Bonne fin de week-end à toutes et tous

Je suis malaaa…de

Complètement malaaa…de.

Ce n’est pas moi qui le suis (ou juste de la tête), mais bien mes rosiers.
Peut-être est-ce l’abondance d’eau des derniers mois ou, et je penche plus pour cette explication, le manque d’entretien régulier de ceux-ci de ma part.
Si seulement il suffisait de tailler régulièrement les fleurs fanées pour avoir un rosier digne des catalogues…. A fortiori, ce n’est pas le cas, ou en tout cas pas cette année.. Par contre, le petit champignon qui les dévaste semble, lui, être en pleine forme. En un rien de temps, il passe de petite tâche brune sur une feuille, à la majorité des feuilles complètement desséchées (et des fleurs qui ne s’ouvrent même pas).
Heureusement pour moi, les rosiers sont quand même relativement solides, et ils arrivent à m’offrir quelques belles fleurs. Il faut juste savoir se contenter de ce que l’on a.

Je vous présente ici une toute petite collection, de certaines survivantes. On voit quand même sur quelques unes les affres de la maladie, mais comme je disais, ne soyons pas trop exigeants….

Une bien rouge comme on se les représente souvent. (Si les photos vous semblent flous, n’hésitez pas à cliquer dessus pour agrandir)
20140817_4886-2
20140719_4582-2

A l’opposé, il en existe des toutes blanches (si on fait abstraction des « petits » points noirs)
20140802_4712
20140817_4876
20140817_4880

Dans un autre genre, il y en a aussi qui, bizarrement, on des fleurs roses et des blanches sur le même pied.
20140817_4868
20140817_4871

Ou des qui sont roses et blanches sur la même fleur….
20140731_4672

Pour conclure, il va falloir que je me renseigne beaucoup plus sur l’entretien nécessaires pour avoir des rosiers flamboyants et être capable de vous offrir des photos de bien meilleure qualité que là.

En cadeau bonus, on croise parfois des bêtes à poils qui furètent dans le jardin et qui ne se préoccupent pas tant de la santé des fleurs….
20140817_4879

Un ballet dans le jardin

Au point où on en est, on peut toujours improviser une danse du soleil pour attirer quelques rayons, mais c’est pas gagné…
A croire que même les fuchsias, souvent comparés à des ballerines ne savent plus sur quel pétale danser.

Mais ça ne les empêche quand même pas de nous offrir un joli spectacle..

 

En voici un premier, acheté cette année. Comme d’habitude, je ne sais pas exactement de quelle espèce il s’agit, mais il y a peu de chance qu’il soit rustique.
Résultat, je l’ai mis dans un pot en haut des escaliers…
L’idée est pas mal, mais un peu dangereuse : à vouloir le regarder de trop, j’ai faillis rater quelques marches 😛

20140731_4676
20140810_4764

20140810_4758

Certains essayent même de danser à l’horizontal

 

Un petit deuxième, qui par miracle, avec l’hiver doux qu’on a eu, est revenu tout seul cette année.
Honnêtement, je ne boude pas mon plaisir
20140810_4773

Des fois, ils sont un peu timides, et ne soulèvent qu’un pan
20140731_4669

Et voici venu un petit troisième, qui est arrivé à peu près en même temps que nous à la maison.
Pour le coup, sans connaître le genre, je pense pouvoir dire sans me tromper que celui là fait parti des espèces rustiques.
De toute façon, si ce n’était pas le cas, je n’hésiterais pas à en racheter tous les ans tellement je le trouve « zoli ».

Une petite photo de famille avec différents stades d’évolution
20140810_4767

Et quelques vues un peu plus rapprochées
20140810_4768
20140719_4566
20140629_4503

 

Bon jardinage à toutes et tous

Après la pluie

Décidément, je ne sais pas pour vous, mais ici, on a le droit à une nouvelle série « d’averses orageuses » comme ils disent à la météo.
Mais même si on trouve encore de quoi se plaindre avec le temps, le jardin, lui, semble apprécier ce traitement (du moins certaines plantes). Les alternances pluie/soleil font pousser beaucoup de fleurs, même les mauvaises herbes, mais oublions-les un peu.

Et quand on aime la photo, il faut admettre que lorsque les conditions sont réunies, on peut tirer des images très poétiques.
Je vous livre ici une petite sélection prise à l’instant

Parmi mes fleurs favorites, figure le dahlia; si je m’écoutais, je pense qu’il y en aurait partout….

20140802_4692

Ils ne sont pas encore tous ouverts, mais ils sont prometteurs pour la suite…
20140802_4679

On dirait que je ne suis pas le seul à les apprécier
20140802_4688

 

Dans un autre genre, il y a aussi les sauges que j’apprécie
20140802_4717
20140802_4711

Par contre, ayant trouvé les 2 précédentes dans un grand linéaire intitulé « fleurs de massifs », je n’ai aucune idée si elles sont persistantes ou non, et encore moins leur nom
Ci-dessous, je peux par contre dire que c’est une « grahami hot lips ». Du plus belle effet, à mon sens, à côté de ma lavande (un jour je vous présenterai peut-être l’association).
20140802_4709

 

Et une fois n’est pas coutume, j’ai pu assister à une petite séance de chasse du monde minuscule.

20140802_4701
20140802_4704

C’est un véritable jeu de cache-cache

20140802_4707
20140802_4706

Mais cette fois, l’araignée devra se trouver un autre repas….

 

 

Bonne fin de week-end à tous et toutes