Je suis malaaa…de

Complètement malaaa…de.

Ce n’est pas moi qui le suis (ou juste de la tête), mais bien mes rosiers.
Peut-être est-ce l’abondance d’eau des derniers mois ou, et je penche plus pour cette explication, le manque d’entretien régulier de ceux-ci de ma part.
Si seulement il suffisait de tailler régulièrement les fleurs fanées pour avoir un rosier digne des catalogues…. A fortiori, ce n’est pas le cas, ou en tout cas pas cette année.. Par contre, le petit champignon qui les dévaste semble, lui, être en pleine forme. En un rien de temps, il passe de petite tâche brune sur une feuille, à la majorité des feuilles complètement desséchées (et des fleurs qui ne s’ouvrent même pas).
Heureusement pour moi, les rosiers sont quand même relativement solides, et ils arrivent à m’offrir quelques belles fleurs. Il faut juste savoir se contenter de ce que l’on a.

Je vous présente ici une toute petite collection, de certaines survivantes. On voit quand même sur quelques unes les affres de la maladie, mais comme je disais, ne soyons pas trop exigeants….

Une bien rouge comme on se les représente souvent. (Si les photos vous semblent flous, n’hésitez pas à cliquer dessus pour agrandir)
20140817_4886-2
20140719_4582-2

A l’opposé, il en existe des toutes blanches (si on fait abstraction des « petits » points noirs)
20140802_4712
20140817_4876
20140817_4880

Dans un autre genre, il y en a aussi qui, bizarrement, on des fleurs roses et des blanches sur le même pied.
20140817_4868
20140817_4871

Ou des qui sont roses et blanches sur la même fleur….
20140731_4672

Pour conclure, il va falloir que je me renseigne beaucoup plus sur l’entretien nécessaires pour avoir des rosiers flamboyants et être capable de vous offrir des photos de bien meilleure qualité que là.

En cadeau bonus, on croise parfois des bêtes à poils qui furètent dans le jardin et qui ne se préoccupent pas tant de la santé des fleurs….
20140817_4879